Exposition / L'Animal Politique

 PRAG (GUILLAUME PIOT) 

L’Animal politique 

14 avril – 14 mai 2017 

La Galerie A+C est heureuse de vous présenter la nouvelle exposition de PRAG (Guillaume Piot) du 14 avril au 14 mai 2017, où seront exposés ses derniers dessins, dédiés à une vision métaphorique, née de l’observation du monde politique. PRAG nous offre des instantanés de personnages sans visage, encre de chine sur papier blanc, éminemment reconnaissables, cernés d’animaux à haute portée symbolique. OEuvres, inspirées de l’actualité, qui immortalisent une posture, une image fausse ou juste, qu’importe, puisqu’elle-même est illustrée par les préjugés que l’on a des animaux entourant le personnage. 

« L’homme est par nature un animal politique » Aristote 

« J’ai commencé les portraits d’animaux un peu par hasard, début 2015, à un moment ou je cherchais à renouveler mon regard, à dire autrement. Une série s’est vite dessinée, avec cinq, dix, puis, rapidement, une vingtaine de portrait d’animaux. Tous arborant un signe humain, un accessoire qui les humanisait. Je me suis vite rendu compte que l’anthropomorphisme avait un pendant, appelé le zoomorphisme qui attribue des caractéristiques animales aux hommes. J’ai assez rapidement pensé aux métaphores utilisées pour parler des grands hommes politiques , l’aspect « bestial » de la fonction, le « cirque » de l’Assemblée Nationale, l’aspect de « meute » des partis politiques, les « éléphants » du PS, les « chiennes de garde », les toutous… Les sources d’inspiration ne manquent pas et chaque jour qui nous rapproche de l’élection présidentielle de 2017 apporte son lot de surprise et de stimulation. Je ne cherche pas forcément à émettre un jugement sur l’individu que je dessine, mais à l’instar du maître qui ressemble à son chien, à faire ressortir à travers les animaux, l’image qu’ils reflètent. » (Guillaume Piot) 

PRAG peint avec l'huile et la lumière – les couleurs primaires, éclatantes…dans un premier temps. Jeune ingénieur, artiste autodidacte, également musicien, tombé dès l’enfance dans l’art pictural, il évoque la terre, le ciel, un pin, une voile et délivre l’illusion au spectateur qui rêve sa toile. Et puis, les teintes s’adoucissent et la terre reprend sa vraie couleur comme un besoin d’authenticité, un retour à la vraie nature… Se réinventer, surprendre mais surtout suivre ses émotions… 

Guillaume Piot exposera ses toiles entre autres en 2017 du 9 Juin au 11 Juin, aux ateliers portes ouvertes de Geer Pattyn (Belgique) et du 17 Novembre au 7 Janvier à la galerie Carpe Diem (Belgique) 

Visuel : « Le Palais » Série « L’Animal Politique » 2015.

Mots clés: politique Animal